Les communistes s’inclinent devant la mémoire de Josette Audin (Fabien Roussel)


Nous venons d’apprendre la disparition de Josette Audin à l’âge de 87 ans.

Quatre mois après la reconnaissance par le Président de la République du crime d’État dont son mari Maurice Audin a été victime, Josette Audin s’en est allée.
Toute sa vie elle aura fait preuve d’obstination contre tous les pouvoirs établis pour que justice soit rendue à son mari. Combattante pour la justice, Josette Audin a consacré 60 ans de son existence à faire reconnaître ce crime du colonialisme français.
Les communistes français, à ses côtés depuis toujours dans cette lutte, s’inclinent devant sa mémoire.

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF et député du Nord,

février 4, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *