Augmenter les salaires pour que le travail paie

Dans le privé comme dans le public, les travailleurs ne parviennent plus à boucler leur fin de mois, même lorsqu’ils travaillent à plein temps. Cette situation est insupportable, le travail doit permettre de vivre dignement.

La proposition de loi portée par les députés communistes vise à revaloriser les salaires et le SMIC.


Le texte prévoit ainsi que salaire minimum sera augmenté de 100 euros bruts dès 2019, puis chaque année, pour atteindre 1800 euros bruts en 2022. Favorable au pouvoir d’achat des classes moyenne et populaire, cette mesure constitue aussi un outil de relance économique par un meilleur partage des richesses.


Conditionner les aides publiques aux entreprises


Le texte vise ensuite à réorienter les aides publiques aux entreprises vers les TPE-PME afin de les accompagner dans cette trajectoire de revalorisation des salaires.


Les politiques d’abaissement du coût du travail comme le CICE ont largement fait la preuve de leur inefficacité. Notre texte prévoit donc l’extinction progressive du dispositif actuel d’aides aux entreprises d’ici 2022 et leur affectation aux TPE-PME pour soutenir leur développement ainsi que l’augmentation des salaires et des embauches.


La crise sociale que traverse notre pays impose l’adoption de cette proposition de loi. La France doit en effet cultiver son propre modèle social en mobilisant le salaire comme un puissant levier de justice sociale.


Contactez votre député.e, via les réseaux sociaux ou par mail, et demandez-lui de soutenir cette proposition de loi.  Pour connaître le nom de votre député.e,

février 17, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *