Utilisation de l’Armée contre les gilets jaunes : “C’est une folie !” (Fabien Roussel)

Plutôt que d’apporter les réponses politiques en matière de pouvoir d’achat, de justice fiscale, de démocratie, le Gouvernement se lance dans une escalade de la tension extrêmement dangereuse, à la veille de la nouvelle mobilisation des gilets jaunes.

Le recours à l’armée dans ces circonstances est contraire à ses missions de défense du territoire en cas d’agression extérieure et de lutte contre le terrorisme. Il est incompatible avec la formation des personnels militaires, qui n’ont aucune qualification en matière de maintien de l’ordre.

Les instructions du gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Leray, font craindre le pire : “Si leur vie ou celle des personnes qu’ils défendent est menacée”, les militaires pourront “aller jusqu’à l’ouverture du feu”.

C’est une folie ! Le dernier a l’avoir fait est le ministre Jules Moch contre les mineurs du Bassin minier en 1948 avec 6 grévistes tués !

Il est urgent d’ouvrir un véritable dialogue et de répondre aux exigences de celles et ceux qui ne demandent qu’à vivre dignement de leur travail.

Je demande solennellement au Président de la République de se ressaisir au plus vite. Les drames peuvent être évités, il est encore temps. La Paix civile est notre bien le plus précieux.

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF, député du Nord

mars 22, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *