Sauver et renforcer le droit d’asile

Le 25 mai, un collectif d’associations appelle à une mobilisation européenne pour sauver le droit d’asile mais aussi pour le renforcer. Le PCF soutient cette mobilisation pour le droit d’asile.

Ian Brossat, tête de liste PCF aux élections européennes, a signé la plateforme des revendications des Etats Généraux des Migrations et a fait des propositions pour renforcer le droit d’asile, modifier le règlement de Dublin et aller vers des voies légales et sécurisées de migrations.

Tout le monde s’accorde à dire que les règlements de Dublin sont une hérésie mais il faut rappeler que le « dublinage », c’est à dire le retour d’un demandeur vers le premier pays par lequel il est entré dans l’UE, n’est pas obligatoire mais que la France est le pays qui utilise le plus ce dispositif dans toute l’UE.

Les demandeurs d’asile doivent pouvoir choisir le pays de leur demande. Le Parlement européen sortant a voté un dispositif qui va dans le bon sens en créant un mécanisme qui tienne compte des demandes et des besoins des demandeurs (langue, famille, relations, études…) et qui assure la protection des plus vulnérables et notamment des mineurs.

Nos parlementaires de la GUE/NGL ont participé à la construction de la majorité pour cette amélioration mais le Conseil s’est refusé à toute position sur le sujet. Ce qui doit toujours nous guider en ce domaine est le respect du droit international.

mai 17, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *