Stoppons la criminelle invasion turque contre le Kurdistan syrien

Après plusieurs mois de menaces, d’intimidations et de bruits de botte, la Turquie annonce, avec l’assentiment de D. Trump, une nouvelle offensive criminelle contre le Kurdistan de Syrie. Le Rojava a proclamé son autonomie lors du soulèvement populaire de 2011 mettant en œuvre des expérimentations démocratiques, pacifistes, féministes et anticapitalistes.

Les Kurdes de Syrie avec les forces arabes ont aussi constitué la principale force armée, alliée de la coalition internationale, pour lutter contre l’Etat islamique.

La Turquie d’Erdogan ne pouvait l’accepter, elle qui impose une chape de plomb dictatoriale sur son peuple et n’a de cesse de briser les aspirations à vivre libre du peuple kurde.

La Turquie d’Erdogan a pour cela apporté son soutien aux organisations islamistes et s’est engagée dans une politique d’extension territoriale en Syrie et en Irak. Cette agression qui se prépare, sans aucune légalité internationale, aura des conséquences dramatiques:

  • Sans nul doute, les troupes turques et leurs supplétifs vont se livrer, des pillages, des destructions et commettre des crimes contre les droits humains comme ce fut le cas à Afrin.
  • Ankara entend opérer un nettoyage ethnique pour chasser les kurdes de leurs terres comme elle l’a déjà fait avec les Arméniens.
  • Elle ouvre un nouveau foyer de guerre qui renforcera l’État islamique.
  • Aux abois dans son propre pays, sanctionné par ses électeurs R.T. Erdogan se lance dans une fuite guerrière afin de coaliser un électorat ultra-nationaliste.

Le Parti communiste français condamne solennellement l’invasion qui se prépare et appelle le gouvernement de la France à saisir en urgence le Conseil de sécurité. Les Kurdes doivent être placés sous protection internationale pour éviter de criminels massacres alors qu’ils incarnent la paix et la démocratie au Moyen-Orient. Le PCF s’associe à toutes les initiatives de solidarité.

octobre 8, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *