Propos de Christine Angot : Non aux concurrences victimaires

Les propos qu’a tenu Christine Angot ce samedi dans l’émission dans laquelle elle est chroniqueuse sont inacceptables et intolérables.

Alors qu’elle commençait son intervention en condamnant toute hiérarchie ou concurrence dans les mémoires, elle la termine, en plaidant pour une concurrence victimaire, par des propos sur l’esclavage qui choquent et qui doivent être dénoncés.

Ces propos ne sont pas dignes de notre service public. Ils sont clairement faux, odieux et honteux. Mme Angot ne peut pas asséner sur notre antenne publique de tels propos, loin de la réalité et sans aucun respect ou égard envers les personnes victimes de l’esclavage ou descendant.e.s d’esclaves.

Il est important de rétablir la vérité, c’est notre devoir de mémoire et d’histoire.

Non nous ne pouvons pas laisser certain.e.s minimiser les horreurs.

Non il n’est pas tolérable d’opposer les crimes contre l’humanité.

Le PCF dénonce toutes ces barbaries et horreurs. Il est plus que nécessaire de reconnaître tous les crimes contre l’humanité, sans jamais les mettre en concurrence ou les opposer.

juin 3, 2019

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *